Trouver un avocat pour se défendre aux prud'hommes, oui, mais comment ?

Tout d'abord, le droit du travail est une spécialité. Pour être bon en droit du travail, il ne faut faire que ça. Ceux qui alternent prud'hommes-divorces-pénal-conflits de voisinage ne sont pas spécialistes. Ils sont donc moins bons qu'un avocat 'travailliste' qui ne fait que ça.

Oui, mais le prix ?
Un avocat 'pas cher' n'est pas une bonne solution. Un avocat est un investissement, pas un coût. De plus, en dessous d'un certain montant de revenus du salarié, l'État prend en charge tout ou partie des frais d'avocats. Cela s'appelle l'aide juridictionnelle.

Et une fois que je sais que l'avocat connait le droit du travail, comment choisir ?
Il y a deux catégories d'avocat 'travaillistes'. Ceux qui défendent les employeurs, et ceux qui défendent les employés. Ceux qui font les deux pourraient un jour défendre votre adversaire. Ils n'ont donc pas intérêt à être trop méchant envers lui, on ne sait jamais, pour préserver leur avenir...


Comment je fais la différence entre ceux qui défendent les employeurs et ceux qui défendent les salariés ?
Ceux qui défendent les employeurs, ils sont ICI et LA. Les cabinets FIDAL, CAPSTAN & BARTHELEMY (entre autres) sont aussi les conseils des entreprises. À éviter, donc.


Un site internet se propose de classer des avocats dans de multiples secteurs. L'un de ces secteurs vous concerne, cher internaute, celui des avocats qui conseillent (et défendent) les salariés et les syndicats. Vous pouvez commenter cette liste sur le forum.



Des questions sur le licenciement ? posez votre question sur le FORUM !

 

accueil

.